Tiers lieu Numérique

Equipement  TXT

Le projet REV3 est porté depuis maintenant plusieurs années à l’échelle régionale et repose sur un équilibre de développement économique et social garantissant la durabilité de ce nouvel écosystème.

Le nouveau tiers lieu numérique de Fourmies est une occasion heureuse de développer un démonstrateur de nouvelles technologies mais aussi, et surtout, de nouvelles façons d’écrire ce que doit être un bâtiment, ce que doit être un lieu pour créer, apprendre et partager.

Dans une vision globale, les clefs d’entrées de ce projet sont les suivantes :

– L’économie circulaire, en érigeant en exemple les logiques de circuit court et de faible distance dans la recherche des matériaux.
Bois locaux et matériaux de réemploi (bardage bois de réemploi, châssis extérieur et aménagement VRD) sont mis à l’honneur. Les matériaux biosourcés et labellisés C2C assurent un cycle de vie continu.

-La mise en scène des ressources locales et des forces en présence.
Compagnons du tour de France et Cap menuiseries du lycée Camille Claudel participent à la construction d’une partie du projet et le chantier comprend des clauses d’insertion sociale et une formation intégrée au travail. Enfin, ce sont les habitants qui ont choisi les programmes et les ambiances du tiers-lieu.

-L’application et la recherche d’innovation pour la production et la consommation des énergies renouvelables.
Grace à une centrale de panneaux photovoltaïques en toiture, le bâtiment innove par l’autoconsommation individuelle et collective. Le bâtiment est relié à une boucle de chaleur générée par une chaufferie biomasse de la ville.

-Une réponse architecturale évolutive et appropriable par le plus grand nombre.
Plug and play, réseau apparent, assemblage mécanique et cloisons mobiles offrent une liberté d’usage des locaux.

– Un projet ayant l’ambition d’intégrer une biodiversité florissante.
Faune et flore ont la part belle sur l’ensemble du site. Le végétal prolifère sur les façades jusqu’à l’intérieur du tiers-lieu. Les espèces choisies sont nourricières et contribuent à tempérer l’air entrant dans le bâtiment. Enfin, hôtels à insectes et nichoirs offrent le gîte à l’ensemble des habitants du site.

– Une méthode de démarche participative des citoyens a été organisée.  Dans une logique inclusive, des séances de co-design et de co-fabrication ont permis d’identifier les souhaits des habitants. (Les habitants aspirent à un tiers-lieu lumineux, végétalisé, coloré, intergénérationnel, construit avec des matériaux naturels…)
Le projet inclut les forces en présence. Les compagnons du devoir, l’entreprise hubiére et le cap menuiserie du lycée Camille Claudel cofabriquent l’atelier mobile du tiers-lieu. Cette tiny-house fonctionne comme une banque de partage et d’échange. Elle participe à l’animation de la ville et est une opportunité de déployer le tiers lieu dans les quartiers alentours voire dans les villes et villages connexes.

en cours

Tiers lieu numérique
Fourmies / 59
MOA : Ville de Fourmies
SP : 2 100 m2
Mission : Architecte
Equipe 9.81 : Anne Evrard, Céline Eljasz,
Maîtrise d’œuvre : Atelier 9.81, Nortec Ingénierie, Polyexpert Environnement, Creacept
Partenaires : Etude Bois du Barrois, Rotor
Budget : 2.8 M€ HT
Phase : chantier
2018 / En cours